Ministre compétent

Pierre-Yves JEHOLET



Tel :

Courriel :

Commerce extérieur

Commerce extérieur

Nous représentons quelque 0,2 % du PIB mondial et 0,5 % du commerce international. Nous dépendons donc très largement de nos échanges avec l’extérieur, d’autant plus que 65 % du chiffre d’affaires des entreprises industrielles wallonnes est réalisé à l’exportation.

Un vivier de 4.500 emplois. Vecteur d’activité, l’exportation est également un important vecteur d’emploi. On estime qu’en Wallonie, l’exportation d’un milliard d’euros génère la création de 4.500 emplois !

Les challenges pour l’avenir. Les grandes entreprises y participent de manière significative mais vous êtes de plus en plus nombreux, en tant que PME ou TPE, à prendre le pari de l’exportation dans des créneaux très particuliers, qu’ils soient technologiques ou autres.

De nouveaux défis à l’export ont ainsi été définis pour vous dans les prochaines années :

  • encourager à exporter pour la première fois à l’étranger
  • inciter à explorer de nouveaux marchés
  • inciter à continuer à accroître leurs exportations.

Cap vers les pays émergents. Le programme d’actions de l’AWEX (Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers) vous proposera près de 240 actions de promotion et de prospection commerciale, à l’étranger mais également en Belgique, pour une couverture de près de 30 secteurs d’activités différents et quelque 80 marchés.

Notre volonté : augmenter la présence des firmes wallonnes sur des marchés plus lointains. Elle se traduit par l’organisation de nombreuses actions dans les poids lourds de l’économie mondiale émergente que sont les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine).

Autre ambition : continuer à soutenir la prospection dans les pays émergents et en développement, sources importantes de croissance et d’opportunités commerciales pour nos entreprises.

Parmi les marchés à la grande exportation, une attention particulière est portée à l’Extrême-Orient. Cette région du globe continuera à représenter dans les années à venir le premier pôle de croissance de l’économie mondiale. Des actions seront également organisées sur des marchés phares comme le Proche et Moyen-Orient, l’Amérique latine et l’Amérique du Nord.

Actualités liées