Communiqués de presse relatifs au Gouvernement wallon de ce jeudi 30 juin 2016

Pacte pour l’Emploi et la Formation en Wallonie

Le Pacte pour l’Emploi et la Formation, présenté et signé aujourd’hui par le Gouvernement et les partenaires sociaux, est l’objet de la publication mise en pièce jointe.

***

Un cadre juridique pour soutenir le déploiement des pompes CNG en Wallonie

Ce jeudi, le Gouvernement wallon a adopté, sur proposition du Ministre de l’Environnement Carlo DI ANTONIO, un cadre juridique permettant de soutenir l’installation de points de rechargement en gaz naturel comprimé (CNG) en Wallonie.

« Actuellement, le véritable frein à l’achat de véhicules fonctionnant au gaz naturel par les Wallons est le manque de stations-service explique Carlo DI ANTONIO. La décision de ce jeudi vise à répondre à ce besoin, en soutenant le déploiement des infrastructures CNG en Wallonie et in fine, la verdurisation du parc automobile wallon ».

Concrètement, le texte adopté ce jeudi installe un cadre réglementaire, inexistant à ce jour. Il précise l’ensemble des conditions d’installation et d’exploitation dans le permis d’environnement. Les opérateurs souhaitant installer un point de rechargement de CNG ont maintenant un cadre réglementaire de référence. Ces conditions imposent, par exemple, de respecter des dispositions en matière d’implantation, de construction, d’exploitation, d’entretien et de surveillance, visant notamment à garantir la sécurité lors de l’approvisionnement.

L’installation de point de rechargement pourra se faire tant par un particulier à son domicile que par une société pour sa flotte d’entreprise ou encore une station-service existante. 

Cette décision consiste également en un soutien à une mobilité plus respectueuse de l’environnement. Le CNG a comme avantage majeur de réduire les impacts environnementaux de l’usage de véhicules motorisés, qu’ils soient individuels ou collectifs. Le CNG permet de diminuer de 12 à 25 % les émissions de CO2 par rapport à un moteur Diesel ou essence. Les émissions d’oxyde d’azote (NOx) sont 60 % moins importantes que celles d’un véhicule Diesel Euro 6.

En 2014, 1700 voitures sur 7 millions fonctionnaient au Gaz naturel en Belgique. Alors qu’elle est assez récente en Belgique, cette technologie est utilisée depuis les années 1930 en Italie. 1000 stations-service distribuant du CNG sont en service dans ce pays.

Actuellement, 5 pompes CNG sont ouvertes au public en Wallonie: Nivelles, Gosselies, Mouscron, Ollignies et Tournai.

D’autres stations seront bientôt accessibles : Herstal, Namur, Jemeppe sur Sambre, Fleurus, Genappe, Dour, Perulwez,… Tous les sites en cours d’installation sont référencés sur le site de l’Association Belge du Gaz Naturel : http://www.ngva.be/fr/cherche

CONTACT PRESSE : Marie MINET – 0479/888.475

***

Malmedy : 1.250.000 € pour l’opération de revitalisation urbaine des « Anciennes Papeteries Intermills »

 Sur proposition du Ministre des pouvoirs locaux, Paul Furlan, le Gouvernement wallon a marqué son accord ce jeudi pour l’octroi d’une subvention de 1.250.000 € afin de réaliser l’opération de revitalisation urbaine des « Anciennes Papeteries Intermills » à Malmedy.

Depuis quelques années, la Ville de MALMEDY a entrepris de revaloriser son centre urbain.

Ce vaste chantier de revalorisation a été initié avec l’opération de revitalisation urbaine du quartier Cavens, il a ensuite été poursuivi avec le réaménagement du parc du Châtelet entourant l’ancien monastère et la cathédrale.

Par ailleurs, la Ville de Malmedy s’est attelée à la création d’un cheminement dédié aux modes doux en bordure de la Warche afin de relier le RAVEL et le centre urbain à la zone de loisirs et piscine communale (porte Nord de la ville).

Ce cheminement traversera le site des anciennes papeteries « Intermills » et constituera une belle opportunité pour la création de liaisons cyclo-pédestres entre le centre et les différentes infrastructures en présence (nouveau quartier de logements, quartier d’entreprises, parking, centre d’affaires, cinéma, …)

Le dossier de revitalisation urbaine présenté par la Ville de MALMEDY est le chaînon manquant entre ce chantier de revalorisation du centre de MALMEDY et le vaste projet de reconversion du site de l’ancienne papeterie « Intermills » (SAR).

Il est le lien – transversal -  entre le centre-ville et le projet de reconversion qui consiste en la création d’un nouveau quartier de logement (estimation de 75 logements) au Sud du site, la création d’un nouveau quartier d’entreprises, l’aménagement d’un « Business center » et d’un complexe cinématographique (5 salles), ainsi que l’aménagement d’un hall-relais dans les hangars récents au Nord du site.

Le principe de base d’une opération de revitalisation urbaine est le suivant : deux euros d’investissement privé dont au moins un euro dans le logement permet à une commune de bénéficier d’un euro de subside pour réaliser des travaux d’aménagement d’espaces publics.

Le volet « public » de l’opération de revitalisation urbaine vise à organiser en termes de mobilité la liaison entre le site Intermills et le centre de MALMEDY au travers du réaménagement de différentes rues, de la création nouveaux cheminements piétons et en se raccrochant au cheminement cyclo-pédestre en cours d’aménagement le long des berges de la Warche.

La Ville de Malmedy compte effectivement réaliser, moyennant l’aide financière régionale, les travaux de réhabilitation et revalorisation des rues et ruelles adjacentes au site « Intermills », à savoir la rue de Bavière et la rue Rond-Thier ainsi que la création d’un cheminement doux mettant en relation le parc du Châtelet et la promenade piétonne le long de la Warche soit :

  1. L’aménagement de la Place d’Outrelepont en vue d’une liaison directe et d’une unité d’ambiance avec les aménagements réalisés dans le cadre de la revitalisation urbaine du quartier Cavens ;
  2. L’ouverture de la rue de Bavière actuellement en cul-de-sac vers le nouveau quartier de logements ;
  3. L’aménagement d’une placette entre la rue de Bavière et le nouveau quartier de logements ;
  4. L’aménagement du quai de la Warche devant les logements ;
  5. La création d’une nouvelle ruelle en vue de relier la Warche au parc du Châtelet ;
  6. L’aménagement de la rue Devant les Grands Moulins ;
  7. La réhabilitation et la revalorisation des ruelles Rond-Thier et annexes en vue d’une unité d’ambiance avec les quartiers adjacents.

Le coût total de ces travaux est estimé à 1.202.890 € HTVA soit 1.455.495 € TVA comprise.

Plus d’infos ? Jean Fassiaux : 0474 46 87 82  -  jean.fassiaux@gov.wallonie.be

***

Une subvention pour le projet d’éco-rénovation du bâtiment des anciens établissements Van Brabant à Beauvechain

Sur proposition du Ministre de la Ruralité, René COLLIN, le Gouvernement wallon a approuvé l’octroi, à la commune de Beauvechain, d’une subvention de 691.205,52 euros pour la réalisation du projet d’éco-rénovation d’un bâtiment industriel en maison rurale, logement public et atelier rural à L’Ecluse.

Le projet vise la requalification du bâtiment des anciens établissements Van Brabant, acquis sur fonds propres par la commune, en lieu de rencontre et de convivialité, avec une deuxième partie à vocation économique, sous forme d’un atelier rural. Cet atelier, loué aux PME et TPE pour une durée déterminée, facilitera le lancement de nouvelles entreprises et participera ainsi au développement économique de la commune.

Ce projet répond aux objectifs déclinés dans les axes de cohésion sociale, d’agriculture et de productions locales du Programme Communal de Développement Rural (PCDR) de Beauvechain.

Le montant global du projet définitif est estimé à 1.365.954,53 euros. L’intervention de la Wallonie s’élève à un total de 728.351,77 euros, correspondant aux 691.205,52 euros venant en complément à la provision de 37.146,25 euros, délivrée en 2014 pour permettre à la commune de prendre en charge les premiers frais d’étude du projet.

Contact Presse : Pierre WILIQUET – pierre.wiliquet@gov.wallonie.be -  0495/27.34.38